Due to a production error not all of the Corporation des Paramedics du Québec news section was printed in the June/July issue of Canadian Paramedicine. Following is the text for the CPQ news section in its entirety. A full version of the text will also appear in the August/September issue of Canadian Paramedicine.

Dû à un erreur à l'impression, la section éditoriale de la Corporation des Paramédics du Québec n'a pas été publiée au complet dans l'édition Juin/Juillet du Canadian Paramedicine. Vous pouvez consulter ci-après le texte intégral qui aurait dû paraître. La version complète du texte sera republiée dans l'édition Août/Septembre du Canadian Paramedicine.

Réaction à l’annonce d’un nouveau service offert par le service d’incendie de la ville de Saint-Lazare

Le 18 mai dernier, la ville de Saint-Lazare annonçait la mise en service d’une unité de soutien technique (UST). Offert par le service d’incendie, l’UST permettra de mobiliser de façon sécuritaire et dans la dignité la clientèle préhospitalière bariatrique de 160 kg (360 lb) et plus, tout en étant en mesure de stabiliser des structures afin de sécuriser les usagers et les intervenants.

L’envers de la médaille

Nous sommes heureux que la ville de Saint-Lazare mette sur pied une telle initiative. Néanmoins, nous sommes convaincus que pour assurer le bien-être des patients, ce service devrait être fourni par des techniciens ambulanciers paramédics.

Du côté de Montréal et de Laval, ce service est offert par des paramédics spécialisés d’Urgences-santé, ce qui permet les avantages suivants :

  • Soins d’urgence: la formation de base d’un paramédic est composée de 2745 heures et permet de prévenir une détérioration de la condition clinique d’un usager jusqu’à sa prise en charge par un centre hospitalier. Ils peuvent donc conjointement participer à réduire la morbidité et la mortalité par différents actes.
  • Assurance-qualité : les paramédics sont soumis à un programme de surveillance de leurs activités cliniques. La grande majorité des gestes posés font l’objet de révision et de contrôle, ce qui assure un haut taux de conformité.
  • Sécurité des usagers et des intervenants : certaines techniques de travail sont spécifiques aux paramédics dans le déplacement des bénéficiaires. Ils ont également l’habitude de travailler conjointement et possèdent les mêmes équipements qu’une ambulance. Ce qui évite un risque d’incidents ou de blessures.

L’importance d’un ordre professionnel

Pour le moment, certains services d’incendie offrent ce service puisqu’ils ont les effectifs. Toutefois, la situation n’est pas optimale et cette spécialisation devrait être réservée aux services préhospitaliers d’urgence.

C’est pourquoi nous jugeons essentiel d’encadrer l’exercice de la profession de paramédic puisque le Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées dans le cadre des services et soins préhospitaliers d’urgence ne prévoit pas ce genre de spécialisation.

Une réglementation couvrant toute spécialisation paramédicale pourrait être prévue dans le cadre de l’autorégulation des paramédics au Québec. Ainsi, le volet assurance et amélioration continue de la qualité de ces spécialisations demeurerait éventuellement dans l’expertise des services préhospitaliers d’urgence.

À propos de la Corporation des Paramédics du Québec

Fondée en 2015, la Corporation des Paramédics du Québec (CPQ) veut assurer la protection du public. À cet effet, la Corporation désire encadrer l’exercice de la profession, soutenir le développement des compétences des paramédics et favoriser la qualité des soins. Elle valorise également la profession de paramédic dans l’intérêt du public.

Patrick Dufresne
Président du conseil d’administration
president@paramedic.quebec

Reaction to the announcement of a new service offered by the fire department of the city of Saint-Lazare

On May 18th, the city of Saint-Lazare announced the commissioning of a technical support unit (UST). Offered by the fire department, the UST will be able to safely and dignifiedly mobilize 160 kg (360 lb) and more pre-hospital bariatric patients, while being able to stabilize structures in order to secure users and stakeholders.

The Other Side of the Coin

We are pleased that the City of Saint-Lazare is launching such an initiative. Nevertheless, we are convinced that to ensure the well-being of patients, this service should be provided by paramedics.

On the Montreal and Laval cities, this service is offered by specialized paramedics from Urgences-santé (Montreal EMS), which allows the following benefits:

  • Emergency care: the basic training of a paramedic is composed of 2745 hours and makes it possible to prevent a deterioration of the clinical condition of a user until he is taken in charge by a hospital center. They can therefore jointly contribute to reducing morbidity and mortality through different acts
  • Quality assurance: Paramedics are subject to a program to monitor their clinical activities. The vast majority of actions taken are reviewed and monitored, ensuring a high level of compliance
  • Patients and stakeholders safety: certain working techniques are specific to paramedics in moving patients. They are also used to working together and have the same equipment as an ambulance. This avoids the risk of incidents or injuries.

The Importance of a Professional College

At the moment, some fire departments offer this service because they have the manpower. However, the situation is not optimal and this specialization should be reserved for pre-hospital emergency services.

This is why we consider it essential to supervise the practice of the paramedic profession since the Regulation respecting the professional activities that may be engaged in within the framework of pre-hospital emergency services and care doesn’t provide for this type of specialization.

A regulation covering any paramedical specialization could be provided as part of the self-regulation of paramedics in Quebec. Thus, the quality assurance and continuous improvement component of these specializations would eventually remain in the expertise of pre-hospital emergency services.

About the Corporation des Paramédics du Québec

Founded in 2015, the Corporation des Paramédics du Québec (CPQ) wants to protect the public. To this end, the Corporation wishes to oversee the practice of the profession, support the development of paramedic competencies and promote the quality of care. It also values the profession of paramedic in the interest of the public.

Patrick Dufresne
Board chairman
president@paramedic.quebec